PRESENTATION

Publié le par ericjacquelin

PRESENTATION

Recueils édités :

JE PARLE SI BAS QUE SEULE LA LUMIERE PEUT M’ENTENDRE , La Nouvelle Pléiade – 2012 – 1er prix de la Principauté d’Orange

LES REVES DE LA MEDUSE, la baie en poésie – 2010 - 1er prix de la baie du Mont St Michel

LOINTAINS, éditions LGR, 2000

ANTHROPOPHAGES, éditions LGR, 1996

CRINIERES DES REVES, Chambelland, 1989

Recueils primés non édités :

LE FRONT CONTRE LE CIEL –2009 - 3ème prix de la ville d’Arles et 2ème prix TAVEL-Avignon, première partie éditée dans la sélection annuelle de Tarabuste

L'ARBRE ET LA MER - 2012 a obtenu le 3eme prix de la ville de PAU

LA MORT DU POISSON A PLUME - 2016 mention spéciale de la ville de VANNES

Revues et Anthologies :

Participation à des revues : Tarabuste, le cris d’os, Phréatique…

Anthologies : Triages, Flammes Vives, Société des Poètes Français, Editions Robin…

 

Après avoir vécu à Paris de longues années, Eric Jacquelin s’est installé en Bretagne, depuis plus de deux ans, plus précisément à Brest. La mer, le sable, les rochers, les tempêtes… n’ont été qu’un prolongement de son univers poétique, faisant échos à ses trois derniers recueils (« Les rêves de la méduses », « Je parle si bas que seule le silence peut m’entendre », L’arbre et la mer »).

A la beauté naturelle des paysages s’associent une rêverie élective et une réalité sauvage qui reflète finalement la condition humaine où l’Homme doit prendre en compte son environnement et assumer ses responsabilités pour gérer son avenir, sachant que le rêve est un catalyseur de la création.

Aussi photographe, ses images en macro des plantes partagent cette démarche, prenant des gros plans des pétales, des feuilles, des cœurs, pour mettre en évidence le concret et le merveilleux dans un même élan vital.

Président de l’association poétique « La Baie en Poésie », il promeut la poésie à travers des prix pour tous âges, en président le jury tous les ans.

Pour Eric Jacquelin, la poésie est une source souterraine essentielle. Va-t-elle nous sauver ? Il ne  le pense pas mais il sait qu’elle peut ouvrir de nouvelles voies où la beauté, l’éthique et l’amour reprendront leurs droits.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article